Profile

Koji Yakusho

Koji Yakusyo

Né le 1er janvier 1956 à Isahaya dans la préfecture de Nagasaki. En 1996, il reçoit à lui seul 14 récompenses cinématographiques (prix du meilleur premier rôle masculin) au Japon pour ses rôles dans « Shall We Dance ? » de Suo Masayuki, « Nemuru Otoko » (L’homme qui dort) de Kohei Oguri et « Shabu Gokudo » de Tatsuoki Hosono.
Nombre de films dans lesquels il a joué ont en outre été présentés dans les festivals internationaux et y ont remporté de nombreux prix : Prix du meilleur acteur masculin du Festival international du film de Tokyo pour « CURE » de Kiyoshi Kurosawa (1997),Palme d’Or du Festival de Cannes pour «L’Anguille» de Shohei Imamura (1997), Prix Fipresci et Prix du jury oecuménique pour « Eureka » de Shinji Aoyama (2001), Prix d’interprétation du Festival international du film de Chicago pour «De l’eau tiède sous un pont rouge » de Shohei Imamura (2001).
Il participe également à des productions internationales, comme « Mémoires d’une Geisha » de Rob Marshall en 2005 et, en 2006, « Babel » d’Alejandro González Iñárritu, qui remporte successivement le Prix du meilleur réalisateur au Festival de Cannes, le Prix du jury oecuménique, le Golden Globe du meilleur film dramatique et est nominé aux Oscars.
En 2007, il apparaît dans « I just didn’t do It» de Suo Masayuki, « Retribution » de Kiyoshi Kurosawa, « Argentine Hag » de Naoki Nagao, «Walking My Life » de Satoshi Isaka. En 2008, il joue dans la coproduction nippo-canado-italienne « Soie », dans « Paco and the Magical Picture Book » de Tetsuya Nakajima et dans « Tokyo Sonata » de Kiyoshi Kurosawa, qui a remporté le Prix du Jury dans la catégorie « Un certain regard » du Festival de Cannes. Il a également reçu en mars dernier un hommage pour sa carrière d’acteur et pour sa contribution au cinéma asiatique lors du «Festival du film asiatique de Deauville », et en avril le Prix du meilleur acteur masculin pour son rôle dans «Walking My Life » lors du « Festival international du film de Madrid ». C’est un acteur actif sur la scène internationale, où il représente le Japon.
En 2009, le premier film qu’il ait réalisé et dans lequel il tient également le rôle principal, «Gama no Abura », a été projeté dans les salles de cinéma du Japon tout entier.

PAGE SOMMET